Tout savoir sur l'entrepreunariat de la propreté

Technologie, technique, administratif, législation, fournisseur, bons plans...





Posté le

Devis, facture, bon de passage, relance, mise en demeure, tribunal

Cette article va jusqu'en bas de la page.

Qu'est-ce qu'un mauvais payeur ?

Par définition, une personne qui ne paie pas ses factures est quelqu'un qui manque cruellement d'honneur et de fierté.
En effet, lorsqu'on s'engage à payer pour une prestation, un service ou un produit et qu'on a un minimum de respect pour le prestataire ou le vendeur, on tient ses engagements.

L'engagement, avant tout une question d'éducation
Peut-être avez-vous eu des parents qui vous ont expliqué qu'il était mal de voler dans les magasins, qu'il était nécessaire de respecter une heure de rendez-vous, ou encore de ne pas décevoir quelqu'un qui vous avait accordé sa confiance suite à des promesses que vous lui aviez faîtes. Et bien ils vous auront sûrement expliqué que lorsqu'on s'engage à faire quelque chose, qui plus est en ayant signé un contrat, on ne change plus d'avis et on va jusqu'au bout.
Si une personne a déjà des lacunes sur des règles de vie aussi basiques, ne vous attendez pas à ce qu'il/elle soit fidèle à son/sa partenaire, respecte ses engagements et paie ses factures. La droiture, l'hygiène de vie, on l'a ou on l'a pas.

Engagement, fierté et honneur
Vous l'aurez compris, les mauvais payeurs sont avant tout des profils psychologiques facilement identifiables. Et il n'est pas nécessaire d'attendre le paiement pour s'en rendre compte.



Comment éviter d'avoir des mauvais clients

Certains seront choqués du terme "mauvais client", et pourtant, il y a des bons et des mauvais clients.
J'ai personnellement identifié plusieurs profils distincts :
  • Le prospect qui va signer en vous laissant ressentir que c'est à contre coeur. Celui-ci laissera de mauvais avis sur internet, par vengeance et peur du contact en pensant obtenir un geste sans avoir à prendre leur téléphone ou vous rencontrer. Ceux là seront des proies faciles pour les artisans peu scrupuleux et n'obtiendront que des problèmes. Et oui, pour obtenir ce qu'on veut il suffit de demander gentiment en face à face autour d'un café.
  • Le prospect qui râle et se plaint tout le temps. Généralement en galère financièrement. Evoluant dans un mauvais environnement de travail et se laissant facilement déborder par manque de compétence. Le client compétent est respectueux, ne s'énerve et ne râle jamais, car il le sait, personne n'est parfait et ce n'est pas en râlant qu'on obtient quelque chose.
  • Le prospect trop gentil pour être honnête. Celui-là vous proposera de payer votre acompte avant même d'avoir signé le devis. Il trouvera toujours une excuse pour ne pas payer la facture finale.
  • Le prospect procédurier et méfiant, il vous fera détailler votre devis au maximum et refusera de tout payer d'avance. On peut penser que ce sont les pires, et pourtant, calculateurs et méthodiques il n'ont rien de mauvais payeurs. En revanche, ils seront hyper exigeants.
  • Le prospect qui vous accueille avec le sourire, vous propose un café, s'intéresse à vous et à vos salariés. Bonne ambiance, calme et posé c'est un roi du relationnel. Souvent des entreprises familiales. Aucun problème avec eux, jusqu'au jour où leurs finances iront moins bien et vous appelleront pour vous dire que le ménage n'est plus bien fait. (rare sont les sociétés qui acceptent de dire qu'ils ont des difficultés)
  • Le prospect neutre qui ne laisse rien transparaître, qui ne s'intéresse ni à vous ni à vos salariés, dans 90% des cas il a demandé plusieurs autres devis sans vous le dire et il prendra le moins cher. Les salariés seront traités commes des esclaves dans la majorité des cas; souhaitez-vous cela pour vos salariés ?
  • Le prospect qui vous informe avoir fait faire d'autres devis en communiquant les noms des concurrents. Celui-ci s'attend à ce que vous critiquiez les concurrents, soit pour l'aider à faire un choix, soit pour vous supprimer de la liste. Ne tombez pas dans le piège et restez neutre en valorisant votre société sans la comparer aux autres. Ce sont des prospects méthodiques qui pensent faire un choix rationnel bon rapport qualité/prix, vendez leur donc de la qualité et de la proximité.
  • Le prospect bouche-à-oreille ; Il a déjà entendu parler de vous, ça fausse complètement les possibilités d'établir son profil. Risqué, mais plus facile à signer...
  • Les inclassables, ils vous font une demande de devis détaillée en s'intéressant légèrement à vous et à votre structure. Vous faisant une demande de devis sans exigeance particulière. Vous leur transmettez et ils vous répondent qu'ils vont examiner votre proposition. Vous essayez d'obtenir des informations mais ils restent stoïques. Pile ou face, vous ne savez pas sur qui vous êtes tombé, soyez compétent et irréprochable et tout devrait bien se passer en théorie.

La plupart des sociétés sont dans une de ces 2 situations :
  • Pas trop d'argent, activité en démarrage : Vous acceptez tous les contrats possibles, à taux horaires corrects. Puis vous virez les mauvais clients progressivement. (loi de pareto : 20% de vos clients vous apporteront 80% de vos problèmes, virez les dès que vous pouvez)
  • Argent sur les comptes, entreprise qui tourne : Vous filtrez drastiquement avant de signer les contrats, pour obtenir directement les 80% de bons clients en 100%. Votre C.A. met plus de temps à monter mais votre téléphone ne sonne pas toutes les 10 minutes.

Comment filtrer les prospects ?
Pour séparer les mauvais prospects des bons, nous allons être rigoureux sur plusieurs critères. Si le prospect ne les respecte pas c'est qu'il fait partie des mauvais profils -> il dégage.
  • Il vous contacte via le formulaire, sans bonjour ni merci. Il n'accorde aucune importance à la personne qui va recevoir le message.
  • Il arrive 30 minutes en retard à un RDV ou annule le RDV moins de 24h avant.
  • Il exige à être contacté uniquement par mail. Soit il parle mal Français (et dans ce cas on l'excuse), soit il fuit le téléphone et donc le contact, rappelez vous du premier profil.
  • Il demande un devis par mail sans que vous veniez à sa rencontre. Il s'en fout de votre entreprise, il veut un prix. Si il n'accorde aucune importance aux personnes, comment voulez-vous qu'il respecte un engagement de paiement.
  • Il boit un café mais ne vous en propose pas un (vous pouvez le refuser gentiment si il propose), ne comptez pas sur lui pour proposer de l'eau à vos salariés quand il fera 35°.

Si vous acceptez de signer un contrat avec des gens qui n'ont aucune estime pour vous, qui ne respectent pas des RDV pris, c'est que vous n'avez aucune estime de vous-même et méritez ce qui va vous arriver.

Être exigeant avec les autres, mais surtout avec soi-même

Vous ne pouvez pas demander aux autres d'être irréprochables, avenants et courtois si vous ne l'êtes pas vous-même.
Demandez-vous toujours qui est la personne en face de vous, depuis combien de temps fait-elle son travail. Quels prestataires a-t-elle eu avant vous ? Pourquoi ? (si ça se trouve elle vous répondra qu'elle a des problèmes de santé, qu'elle a des allergies aux produits, que les prestataires actuels sont impolis...)
Le comportement des autres est principalement le reflet du votre. Si vous vous intéressez aux autres, que vous êtes aimable et attentionné (sincèrement) et qu'ils le sont aussi au fond d'eux, vous aurez le retour. Dans le cas contraire, passez votre chemin. Laissez les gens aigris entre eux !

Comment je l'ai appliqué avec ma société de nettoyage



Après avoir repris la société de mon père en 2009, j'ai résilié tous les contrats de copropriété d'immeubles et professions libérales.
Notre téléphone a pratiquement arrêté de sonner et surtout, plus de sorties et de rentrées de poubelles, on avait le temps de démarcher pour signer des contrats de bureaux et nettoyage de façades (jusqu'à 21 000 € le plus gros contrat fait en 15 jours à 3 personnes, et en moyenne des contrats de 6000€ en 5 jours à 2 personnes).

Crédit : Alpes Techniques Nettoyages, chantier de 21 000€ réalisé en 2010.

J'éditerai prochainement un livre blanc sur mes méthodes pour signer des gros contrats facilement avec des taux horaires élevés (jusqu'à 160€ de l'heure), abonnez-vous à notre newsletter.
Nous développons un logiciel pour sociétés de nettoyage depuis 2012 . Une machine de guerre pour booster votre chiffre d'affaire et automatiser la gestion de vos devis, factures et plannings, relance, et même la gestion de votre site web et de vos photos de chantier !
https://www.econeto.com


La procédure pour vous faire payer et aller jusqu'au tribunal pour être payé par huissier

Premièrement, quel est votre délai de paiement ?
A réception de facture ? 30 jours ? 40 jours ?
Personnellement je ne comprendrais jamais les sociétés qui mettent paiement à 30 jours...
Légalement en préstation de service, la mention "paiement à réception de facture" doit figurer, cela laisse 8 jours à votre client légalement pour vous payer c'est déjà par mal non ?

Vous pouvez envoyer une lettre de rappel seulement 8 jours après la date limite de paiement (ou date d'émission de facture si paiement à réception).
  • Sur Econeto, vous pouvez envoyer cette lettre de rappel en un clic (historique des réglements reçus, historique des factures et avoir émis, restant à payer, mentions légales)
Mise en demeure :
Si vous n'obtenez aucune réponse à votre lettre de rappel ou que votre client ne vous a toujours pas payé, il vous faut attendre 8 jours supplémentaires pour leur transmettre une lettre de mise en demeure en LRAR (lettre recommandée avec accusé de réception, à voir dans un bureau de poste, très simple à remplir).
Si on résume, 16 jours se sont déjà écoulés si règlement à réception de facture (8 jours rappel, 8 jours mise en demeure), et donc 46 jours si règlement à 30 jours...
A ce moment, pour vos clients professionnels vous pouvez/devez déjà facturer 40€ pour frais administratif à joindre à votre lettre de mise en demeure (Art. D. 441-5).

Injonction de payer / tribunal
Si 8 jours après votre mise en demeure vous n'êtes toujours pas payé, remplissez ce formulaire :
Téléchargez ce PDF en cliquand ici.
Débiteur = Votre client qui ne vous paie pas.
Créancier = C'est vous qui faites la demande d'injonction de payer au tribunal.
(de rien, moi aussi j'ai galéré avant de savoir qui est qui)

Munissez-vous :
  • Du devis signé par le client / contrat
  • Du bon de passage signé ou non par le client
  • Des photos du chantier si vous en avez prises
  • Des photocopie du/des chèque(s) d'acompte et anciennes factures si vous en avez
  • De la copie de la ou des factures impayées et même, si possible, des 3 dernières factures même si elles sont payées (avec un coup de tampon "payé" dessus et nature/date du paiement / numéro du chèque)
  • De la copie de la facture de 40€ pour frais administratifs (mettre la TVA à 0%, dans Econeto, en bas à droite ou TVA par ligne et mettre la ligne à 0%)
  • De la copie de la ou des lettre(s) de rappel
  • Si vous utilisez Econeto comme logiciel de facturation et relances, la copie des dates d'envoi et consultations par le client
  • De la copie de la lettre de mise en demeure
  • Des textes de loi concernant les 40€, les intérêts de retard majorés (les incompétents sont aussi présents dans les tribunaux, et certains peuvent vous refuser ces frais ne connaissant pas la loi... un comble, mais on est en France, rien de surprenant :) )
  • Du document listant toutes ces "preuves" en numérotant chaque document, annexe 1, annexe 2, annexe 3
Veillez à :
  • Surligner le tribunal compétent dans vos CGV et en bas de vos factures (si faites avec Econeto), à défaut ce sera celui au plus proche de votre siège social. Veillez à déposer le dossier dans le bon tribunal !
Vous pouvez même rajouter :
  • Une facture avec le calcul des intérêts de retard au taux légal en vigueur majorés de 10 points (comme pour les 40€, pas de TVA sur les intérêts de retard, mettez à 0% sur Econeto). Si paiement à réception de facture, la date de début des intérêts commence au 8ème jour inclus après la date d'émission de facture. Si vous avez ajouté 30 jours, les intérêts sont calculés à partir du 38ème jour inclus. Bref, pour résumer faut enlever 7 jours.
    Vous pouvez utiliser le site web de jurysis.fr pour vous aider
Pour teminer, reliez tous les documents ensembles et dans l'ordre avec une belle page de garde avec le logo de votre entreprise et vos coordonnées.


Déposez le dossier avec un chèque de 37,07€ à l'ordre du "Greffe du Tribunal de Commerce de 'votre ville ou ville du greffe'".

Que se passe-t-il ensuite ?

Vous allez alors recevoir la décision du Tribunal de Commerce, vous donnant tort ou raison. (si vous avez tout fait correctement, vous avez 99% de chance de gagner)
Il arrive régulièrement que vous tombiez sur du personnel de tribunal incompétent qui refuse les 40€ (pourtant obligatoire...), ou les intérêts de retard majorés à 10 points (légal et contractuel).
Il ne faut pas leur en vouloir, la plupart sont bénévoles et ont arrêté d'apprendre en sortant de l'école. C'est pour cette raison qu'il est judicieux de mettre des copies des articles de loi dans votre dossier.

Si le client fait opposition dans un délais d'un mois
C'est qu'il a décidé que ça lui coûterait encore plus cher. En effet, avec les CGV ECONETO pour sociétés de nettoyage et les documents émis, vous ne pouvez que gagner. Nous avons gagné plus d'une vingtaine de fois au tribunal de commerce suite à des mauvais payeurs en 10 ans avec notre société de nettoyage. Croyez-moi, ça fonctionne.

Si votre client est condamné à payer
Vous avez 6 mois et pas une minutes de plus pour mandater un huissier de justice.
Contactez donc un huissier, cela vous coûtera environ 200€* (tout dépend du montant que votre client vous doit). N'ayez pas peur, l'huissier va tout vous rembourser, les frais de tribunal (37,07€), les factures impayées, les 40€ de frais administratif ainsi que les intérêts de retard depuis la date d'émission de facture ou date de paiement si vous avez ajouté des jours... (il faudra aussi enlever les 7 jours légaux de délais de paiement) que vous aviez facturé H.T.
Pour lui faire gagner du temps, vous pouvez lui fournir une photocopie d'un chèque reçu de ce client.
Si vous n'avez pas de chèque ou les coordonnées du client, ce n'est pas un probème ! L'huissier pourra contacter directement la banque de France et obtenir les informations dont il a besoin.
Celui-ci pourra alors faire une saisie directement sur le compte du client et vous faire le virement ensuite.

* : En réalité c'est votre client mauvais payeur qui paiera les frais d'huissier, vous ne faites que les avancer.

Notre idée chez Econeto

Courant 2018, nous avons prévu de développer la foncitonnalité Litige. Lorsque vos rappels resteront sans réponse, vous pourrez émettre une mise en demeure qui sera envoyée au nom d'Econeto et non au nom de votre entreprise.
A ce titre, vous pourrez facilement expliquer à votre client que vous faites partie d'un réseau et que cette fonctionnalité est automatique (vous pourrez quand même choisir ou non de lancer cette procédure).

Pourquoi mandater une société pour votre recouvrement ?
Lorsque vous intervenez dans 5 copropriétés gérées par un même syndic de copropriété, et que les factures d'une des copros sont impayées... Il est délicat de faire une mise en demeure et mettre le syndic au tribunal. Sous risque de perdre les 4 autres copropriétés en contrat.
Mais si le syndic reçoit la mise en demeure via un prestataire extérieur, vous ne serez pas le "méchant" de l'histoire. Lorsqu'il contactera Econeto ou vous, ils comprendront rapidement que ce sont des obligations légales pour justifier des retards de paiement auprès de l'état. Il n'aura pas d'autre choix que de payer, ou de finir au tribunal.

Biensur la fonctionnalité vous accompagnera même jusqu'à la génération du dossier "Injonction de payer" à déposer au tribunal.

Intéressé par cette fonctionnalité ? Abonnez-vous à notre newsletter ou suivez Econeto sur Facebook !


Auteur : Jonathan Poinas
Passionné par les nouvelles technologies, j'aime créer des projets et aider les autres dans les leurs.
Gérant de la SARL Alpes Techniques Nettoyages (nettoyage industriel à Annecy), j'ai commencé le développement d'un logiciel sur mesure en 2012, je le distribue depuis Avril 2014 à d'autres sociétés de nettoyage dans toute la France sous le nom d'Econeto.



Vous êtes une société de nettoyage ?


Découvrez le logiciel pour entreprises de nettoyage Econeto.
Développé par le gérant d'une société de nettoyage !





Vidéo - Karl, dirigeant d'une entreprise de nettoyage

Newsletter gratuite

   -   Une question ? Discutons en ligne !